Depuis toujours,
il y a dans le monde
des hommes et des femmes
qui ont su dire NON
à ce qui leur paraissait inacceptable…
Actes Sud Junior


Retour à la liste des auteurs

Ysabelle LACAMP



Ysabelle LACAMP


Appartenant à une vieille famille huguenote par son père, l'écrivain et journaliste Max-Olivier Lacamp, et d'origine coréenne par sa mère, Ysabelle Lacamp puise volontiers dans ces doubles racines pour son travail d'auteure. Licenciée de chinois et de coréen de l'Université de Londres et de l'Institut des Langues Orientales à Paris, puis comédienne, elle est l'auteur de nombreux succès tels que Une jeune fille bien comme il faut (Albin Michel, 1991), L'Homme sans fusil (Seuil, 2002), et plus récemment Le Jongleur de nuages (Flammarion, 2008). Avec le titre Marie Durand : "non à l'intolérance religieuse", Ysabelle Lacamp signe son premier titre pour la jeunesse.



Marie Durand :



Ysabelle LACAMP
Marie Durand : "Non à l'intolérance religieuse"
traduit du français

En 1685, la révocation de l'édit de Nantes interdit le protestantisme en France. Marie Durand, jeune fille de famille protestante (son frère est pasteur) voit progressivement sa famille être decimée par les autorités royales. En 1730, elle est enfermée à son tour : sa captivité durera 38 ans. 38 ans durant lesquels elle n'aura de cesse d'écrire et de proclamer sa liberté de culte. 

Marie Durand :



Ysabelle LACAMP
Marie Durand : "Non à l'intolérance religieuse" 1ERE_ED
traduit du français

En 1685, la révocation de l'édit de Nantes interdit le protestantisme en France. Marie Durand, jeune fille de famille protestante (son frère est pasteur) voit progressivement sa famille être decimée par les autorités royales. En 1730, elle est enfermée à son tour : sa captivité durera 38 ans. 38 ans durant lesquels elle n'aura de cesse d'écrire et de proclamer sa liberté de culte.